Du 25 août 2016 au 28 août 2016
Young Caritas : 500 jeunes rassemblés à Saint-Malo

Publié le 06/07/2016
Saint-Malo
 

À partir de ce jeudi et jusqu'à dimanche, se tient l'université d'été du réseau Young Caritas, qui dépend du Secours Catholique. Cinq cent jeunes âgés de 18 à 30 ans, venus du monde entier, vont vivre quatre jours à Saint-Malo (35) autour du thème « Migrants, et si c’était nous ? »

 

Entretien avec Lucille Jouanjan, participante à l’université d’été, 22 ans

 

Comment connais-tu le Secours Catholique ?


J’ai eu l’occasion de faire un service civique au Secours Catholique du Havre. J’ai ainsi participé à la création d’un réseau jeunes au sein de la délégation de Normandie.

Aujourd’hui, je suis toujours bénévole Young Caritas. Avec une cinquantaine de jeunes, nous organisons des repas partagés interculturels, nous faisons des sorties à la plage ou dans la forêt ou encore nous discutons autour d’ateliers thématiques sur des questions de budget, de recherche d’emploi ou de logement.
 

D’où t’est venue l’idée de participer à l’Université d’été à Saint Malo ?


J’ai participé à l’édition 2015 et ça m’avait beaucoup plu. J’ai apprécié les échanges et rencontres avec d’autres jeunes de France mais aussi du monde entier. On peut ainsi partager nos expériences, voir ce qui se vit dans d’autres villes ou dans d’autres pays. Ça donne des nouvelles idées !
 

Qu’attends-tu de cette édition 2016 de l’Université d’été ?


J’ai hâte de faire de nouvelles rencontres et de partager ces quatre jours dans la joie et la bonne humeur. J’aime notamment les temps de réflexion qu’on nous propose.

Cette année, nous allons parler des migrations. Ce sujet m’intéresse, je me sens concernée par ce qui arrive aux migrants ! Car j’ai déjà eu l’occasion de faire des accueils de migrants. Et puis j’ai la chance d’avoir un Géorgien dans ma famille (le mari de ma sœur) et ainsi je comprends mieux les obstacles auxquels ils doivent faire face. Je trouve que le thème « migrants et si c’était nous ? » est la suite logique du thème de 2015 sur le « vivre ensemble.  »

 

 

Ateliers, débats et mises en situation

 

Saint-Malo va de nouveau vivre au rythme des Young Caritas. Cinq cent jeunes de toute la France et d'autres pays d'Europe (Allemagne, Autriche, Italie, Luxembourg…), ainsi que d’Afrique, d’Amérique latine et du Moyen-Orient se rassemblent du 25 au 28 août pour vivre un temps d’échanges et de partage. Bénévoles, salariés, jeunes en galère vont notamment échanger autour du thème : « Migrants, et si c’était nous ? »

Des ateliers, des débats mais aussi des mises en situation (comme un accueil en terre inconnue, dans la peau d’un migrant) vont leur permettre de réfléchir aux causes et à la réalité des migrations. « L’objectif est de leur faire découvrir de façon ludique ce que vivent les migrants et aussi de lutter contre les préjugés » explique François-Marie Debont, responsable des Young Caritas.

Les quatre jours seront aussi rythmés par des temps festifs et conviviaux, notamment des jeux à la plage et une soirée interculturelle de partage des danses et des musiques du monde.

« L’objectif de cette université d’été est de valoriser l’engagement des jeunes, de montrer la vitalité de ce qu’ils font, de leur donner la parole » estime Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique-Caritas France.

Cette troisième université d’été des Young Caritas a été réfléchie et construite avec les jeunes.

Plus d'informations et de renseignements

 
Young Caritas : 500 jeunes rassemblés à Saint-Malo
Vivez un temps d'échanges avec les Young Caritas
Cécile Leclerc-Laurent
Crédits photos : © Yann Castanier - Hanslucas.com/Secours Catholique
Deux femmes discutent
Plus d'informations
Migrants
# sur le même thème